Chaque mois, les offres les plus rentables pour ouvrir un Livret d'épargne.

Newsletter épargne et actu

Restez à l’affût de l'actualité et des promos sur les produits d’épargne en vous inscrivant à notre lettre d’information :

Epargne : qui possède des livrets bancaires ?

Si la détention de livrets d’épargne réglementée est extrêmement répandue en France, la détention de livrets bancaires fiscalisés concerne un public bien plus spécifique.

Pochette avec de l'argent
© M Schuppich - Fotolia.com

Environ 8 Français sur 10 parviennent à mettre de l’argent de côté, régulièrement ou occasionnellement, selon une étude Audirep-AMF sur l’épargne des Français. Mais les écarts de sommes économisées chaque mois montrent bien à quel point les profils des épargnants sont divers : ainsi 35% des sondés mettent moins de 100 euros de côté chaque mois, et 10% parviennent eux à épargner plus de 500 euros par mois !

Ces mêmes écarts se retrouvent au niveau de la détention de produits, l’Insee ayant publié une nouvelle version de son étude sur le patrimoine des ménages, avec des chiffres arrêtés début 2018. Les disparités ne touchent pas le Livret A, détenu de façon assez homogène dans la population, par trois quarts des ménages. En revanche, un produit comme l’assurance vie est détenu par près de 45% chez les plus de 60 ans, par 50% des cadres, mais uniquement par 22% des ouvriers non qualifiés.

Cadres et professions libérales, champions des livrets fiscalisés

Ce décalage apparaît encore plus flagrant pour les livrets bancaires classiques, soumis à l’impôt sur le revenu mais ouvrant notamment droit à des primes ou taux de bienvenue. Un produit qui intéresse semble-t-il des catégories sociales plus favorisées selon les statistiques de l’Insee. Ainsi, dans l’ensemble de la population, la détention de livrets fiscalisés ne concerne que 6% des ménages, une proportion stable depuis 10 ans. En revanche, ce taux de détention dépasse les 15% chez les professions libérales et chez les retraités cadres ou anciens libéraux. La détention de livrets soumis à l’impôt s’avère aussi très élevée chez les cadres (11%) et les agriculteurs (14%), alors qu’elle tombe autour de 2% chez les ouvriers, qualifiés ou non.

Liste des actualités Retourner sur la page d'accueil


Le Top du moment

Top-Livret.fr

Autres sites du réseau